Blue Dragon (2 saisons)

# Bloc Technique
Titre original : ブルードラゴン , Blue Dragon
Titre alternatif : Dragon Bleu :}
Genre : Aventure, Comédie, Mythe, Pokémon, Akira TORIYAMA (oui c’est un style aussi)
Durée : 1275 minutes environ, le tout répartit sur 51 épisodes
Chara-design : Akira Toriyama, Tsuneo Ninomiya
Réalisation : Yukihiro Matsushita
Scénario : Akatsuki Yamatoya
Studio d’animation : Studio Pierrot
Editeur Français : Kaze
Date de diffusion : 07/04/2007 au 29/03/2008
Opening :
“Unstoppable” de Jeremy Sweet [Viz Media Version] “FRIEND” de Keita Tachibana (eps 1-26)
“Mune ni Kibō o” de Haruka (eps 27-51)
Ending :
“You’ll never find a better friend” de Giuliano Pizzulo [Viz Media Version] “Fly So High” de Yu Yamada (eps 1-16)
“Kokoro” de SS501 (eps 17-26)
“Hana” de Masami Mitsuoka (eps 27-38)
“Sepia” de D-51 (eps 39-51)

# Bloc Technique
Titre original : BLUE DRAGON 天界の七竜, Blue Dragon: Trials of the Seven Shadows
Genre : Aventure, Comédie , fantasy
Durée : 51 épisodes d’une vingtaine de minutes
Chara-design : Akira Toriyama, Tsuneo Ninomiya
Réalisation : Yukihiro Matsushita
Scénario : Akatsuki Yamatoya
Studio d’animation : Studio Pierrot
Editeur Français : Kaze
Date de diffusion : 05/04/2008 au 28/03/2009
Opening :
“Hikari no Sasu Hō e” de JiLL-Decoy association
“Aoi Mirai” de Watari-Rouka Hashiritai (eps 27-51)
Ending :
“Tsubomi” de JiLL-Decoy association
“Sunnyday”de Lead (eps 14-26)
“I~ja NAI?” de Mikuni Shimokawa (eps 27-39)
“Tsubomi” de Mikuni Shimokawa (eps 40-51)

# Mon Synopsis

“Dieu créa le monde dans une intense lumière.
Les rayons du soleil illuminèrent chaque recoin de la terre.
C’est dans ce monde merveilleux que les êtres vivants prirent forme et que la vie commença à se développer.
Ce monde de lumière semblait voué à prospérer…
Mais…
Après avoir obtenu la lumière, les stupides êtres humains voulurent aussi obtenir l’obscurité.
Ainsi, Dieu, acceptant les désirs des hommes y a très, très longtemps, Dieu créa le monde dans une ies, créa l’obscurité.
Et c’est à ce moment que naquirent les ténèbres dans le monde.”

Voila ce que sont les premiers mots de cet anime.
La légende de la création de l’univers dans lequel vont évoluer nos personnages, les bases étant posées, on passe au résumé.

Deux personnages qui arrivent à dos d’une bête assez étrange (croisement d’un chocobo et d’une Sa-lopette à poils ras) en soulevant plein de poussière, un ptit monstre belliqueux et mauve (non là je parle plus de Sa, ça ressemblerait plus à une waha en période de recherche d’emploi) et des gros vaisseaux armés qui parcourent un ciel rouge pas très rassurant (j’irais pas en vacances là-bas quoi) voila à peu près ce que l’on voit au tout début du premier épisode et donc forcement on comprend pas grand chose.

Notre histoire va réellement commencer alors que Shû (le héros donc, 10 ans et toutes ses dents, enfin ses dents de lait quoi) apprend de ses amis qu’un Maître Chevalier vient d’arriver en ville, une chance inespérée pour lui qui rêve depuis toujours de devenir apprenti chevalier.
Alors qu’il court comme un dératé en faisant n’importe quoi, il va se retrouver nez à nez avec un jeune garçon qu’il ne connaît pas et un duel va s’engager…
D’ailleurs ça risque d’être chaud vu que son adversaire semble posséder une sorte de pouvoir (une aura l’entoure et son ombre se met à bouger toussa).
C’est alors qu’une femme met fin à la confrontation, elle porte une grosse épée et semble plutôt sûre d’elle, est-elle la personne qu’il recherche?
On n’en saura pas plus pour le moment…

Ca discute un moment et peu de temps après que tout le monde se soit séparé les vaisseaux du début se pointent commencent à tout casser et à déverser des soldats sur la ville.
Quand Shû s’en aperçoit il part à la recherche de Zola (la femme à l’épée) pour lui demander son aide, chose qu’elle va refuser (normal quoi, elle les connait pas ces gens là faut pas déconner).
Il décide donc d’y aller seul mais il ne va pas pouvoir faire grand chose le pauvre et alors qu’il se rend compte de son impuissance, un pouvoir qu’il ne soupçonnait pas va jaillir, son ombre se transformant en un grand dragon bleu…

# Mon Avis

Une série à laquelle j’ai vraiment bien accroché, c’est beau (surtout si comme moi, vous aimez le style TORIYAMA, de plus on peut apprécier des graphismes assez égaux d’un épisode à l’autre, pas comme les DBZ qui étaient fait à la chaîne), c’est fluide, les épisodes apportent souvent un plus scénaristiquement parlant sans parler des surprises que nous réserve la fin de l’anime… (ouais j’ai craqué j’ai matté le dernier en RAW) Une très très bonne surprise pour un anime que j’avais peur de voir n’être destiné qu’à un public de gosses!

A noter que l’anime n’a de commun avec le manga (dessiné par OBATA => Death Note, Hikaru no Go toussa) que le concept des ombres ainsi que le dragon bleu (forcement) et qu’une deuxième saison devrait déjà avoir commencé à sortir au Japon! Ptètre un future article!

Les derniers articles par Alex (tout voir)
0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :