Le Nouvel Angyo Onshi

# Bloc Technique
Titre original : 新暗行御史, Shin Angyo Onshi
Catégorie : Shonen
Genre : Aventure, Fantastique, combats sanglants, contes et légendes
Nombre de tomes au Japon : 17 tomes dans la version simple, 9 dans la version double
Nombre de tomes en France : 17 tomes dans la version simple, 9 dans la version double
Scénario : Youn In-Wan
Dessin : Yang Kyung-Il
Pré-publication : Sunday Gx
Editeur Japonais : Shôgakukan
Editeur Français : Pika
Année : 2001
Prix : 10.90 € (pour la version double)
Public Visé : + 14 ans
Note : la version simple n’est plus commercialisée, il ne reste que la double
# Mon Synopsis

Voilà une “petite” série bien sympathique écrite par deux auteurs coréens mais publiée dans le Sunday GX (c’est un gage de qualité, non ?)

Alors au menu : des guerriers charismatiques, des anciens dieux coréens, des femmes fatales, des combats sanglants, des créatures non identifiées, des femmes à lunettes (yololo, c’est pour toi) et . . . de la poésie …

Les 2 premiers tomes ont été adaptés en film d’animation en 2004 (apparemment licencié par Dybex).

Comme je suis une feignasse, je vous mets le résumé fort bien réalisé par Pika, et présent au dos de tous les tomes de la série : (j’ai cru entendre Nair crier “BRANLEUUUUSE !!!”… pas vous ?? ^_^ )

“Il était une fois un royaume appelé Jushin. Les Angyo Onshi étaient des agents secrets de ce royaume.
Ces représentants de l’empereur voyageaient incognito à travers le pays, punissant les gouverneurs injustes et secourant les plus démunis.
C’était, en quelque sorte, des justiciers officiels.
Mais un jour, le royaume de Jushin disparut… Aujourd’hui, un Angyo Onshi solitaire parcourt ce pays à la dérive…”

Ce que ce résumé ne précise pas, c’est que l’Angyo Onshi en question, le dénommé Mun-su, souffre d’une étrange “malédiction” et qu’il pourrait bien être le responsable de la chute du royaume de Jushin…

Dans sa quête pour punir les méchants gouverneurs ou les européens venus se partager les miettes de l’ancien royaume, Mun-su est accompagné de son sando (sorte de garde du corps, ici la redoutable combattante Chun-Hyang) et de son écuyer (qui prétend être un puissant magicien).
Il possède également un “mahai”, médaillon lui permettant d’invoquer de puissants guerriers fantômes.

Mais la vraie mission de Mun-su est toute autre… sa soif de vengeance le conduira jusqu’à un charmant jeune homme (?) capable de manipuler la réalité…

# Mon Avis

L’histoire est découpée en 21 “Classiques”, eux-mêmes découpés en un ou plusieurs chapitres.
Chaque Classique est une adaptation libre d’un conte ou d’une légende coréenne.
Le milieu de la série voit apparaitre un tournant dans l’histoire principale : on découvre le passé de certains protagonistes en Europe, le tout finissant par deux tomes apocalyptiques.

Shin Angyo Onshi est une série à l’ambiance sombre, poétique et parfois sanglante, bien que certains personnages apportent un peu d’humour dans ce monde de brutes… elle est servie par un dessin assez réaliste sachant mettre aussi bien en valeur les corps déchiquetés que les paysages invitant au rêve…

Iwao
Les derniers articles par Iwao (tout voir)
0 0 voter
Évaluation de l'article
Iwao

Iwao

Poutrelle en Chef Artiste peintre confirmée Expatriée au confit du monde pour le moment Responsable de la folie de Waha pour la japanimation

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
%d blogueurs aiment cette page :