L’Autre Monde – Moi qui suis là maintenant.

# Bloc Technique
Titre original : 今、そこにいる僕, Ima, Sokoni Iru Boku
Titre alternatif : Now and Then, Here and There
Genre : aventure, drame, espace et science-fiction
Durée : 13 épisodes de 25 minutes
Auteur : Akitaro Daichi
Chara-designer : Atsushi Ohizumi, Rie Nishino
Réalisateur : Akitaro Daichi
Scénariste : Hideyuki Kurata
Studio d’animation : AIC, Geneon Entertainment
Editeur Français : Déclic Images
Année : 1999
Site officiel :
Opening : « Ima, Sokoni Iru Boku » de Toshio Masuda
Ending : « Komoriuta… » de Reiko Yasuhara

Oyé oyé population de GON!!
Bien que le propre d’un manga est de s’évader dans un autre univers, il y a des mangas qui reflètent la dur réalité de l’humanité, le seinen étant déjà plus mature et plus proche de la réalité qu’un shonen ou shojo, bien qu’il conserve pour beaucoup un univers fantastique mais certains font exception comme le tombeau des lucioles, Gen d’Hiroshima, ki-itchi ou encore coq de combat …

Mais de tout se que j’ai pu visionner aucun ne m’a touché plus que « now and then here and there » qui m’a arraché des larmes, chose qui m’était jamais arrivé, enfin bref, passons le passage ou je raconte ma life sans importance dont tout le monde se fout pour revenir a l’essentiel.

On a bien affaire a un seinen ne tombez pas dans le piège, c’est un univers qui n’a rien de kawai au contraire, viols, meurtres, captivités, violences, folie furieuse, haine destructrice, torture et j’en passe des meilleurs sont les thèmes récurrents de cette série.

# Mon Synopsis

Shu, un gamin téméraire qui ne doute de rien traverse les épreuves de sa vie d’adolescent insouciant tant bien que mal, sans jamais perdre le sourire et se décourager, alors qu’il contemple le soleil couchant sur la cheminé d’une usine désaffectée, il se rend compte qu’il n’est pas seul.

Ce jour là, sur une autre cheminé une fille au regard mystérieux fait de même.

Notre héros essaie de communiquer avec elle mais cette dernière reste de indifférente, soudain des espèces de robots font leur apparition et capturent la fille, Shu épris d’un grand courage se lance a son secours, et fini par être emporté avec les robots en fuite et glisse dans une faille spatio-temporelle, ce qui l’amène dans un monde parallèle à la sliders pour ce qui connaissent cette série américaine ;).

Il se retrouve dans une forteresse où il est poursuivi et capturé.

Sa vie va basculer et il va sombrer dans un monde de désespoir et de folie.
Arrivera-t’il à surmonter les épreuves pour s’en sortir ?

Qui et réellement cette fille mystérieuse ?

Dans un monde poste apocalyptique ou l’eau a pratiquement disparu de la surface de la terre, où un dangereux et dément despote détruit des villages restants en tuant les adultes, capturant les enfants pour en faire des soldats obéissants et sans état d’âme, rien n’est moins sur et pourtant ……

# Mon Avis

Une série très sombre (à déconseiller aux dépressifs), qui est pourtant un hymne à l’espoir de l’être humain tout en dénonçant fortement le coté le plus détestable de l’homme et les horreurs de la guerre, des enfants soldats, la dictature.

Même si paradoxalement l’univers de ce manga ainsi que les personnages, enfin tout ce qui entoure notre héros est bien ce qu’on attend d’un seinen pur et dur, on peut dire qu’il garde un comportement de norme d’un héros de shonen (optimisme sans faille et naïf ), une sorte d’expérience mêlant les deux genres opposés ce qui et très intéressant et inédit.

L’histoire et très complexe dans le bon sens du terme tout comme les personnages, comme Lala ru, la mystérieuse fille qui est l’un des piliers de l’histoire ou encore Hamdo le despote …  

En gros nous avons affaire a une œuvre déprimante a souhait, un bon gros coup de pied au cul a l’humanité pour lui faire réaliser a quel point elle peut-être cruelle, mais qui se rattrape en délivrant un message d’espoir.

J’ai envie de dire ying yang, je pourrai en dire long sur cette série qui mériterai bien un oscar ou du moins celui qui a fais le scénario Hideyuki Kurata ( Read or Die Manga, TV et OAV), merci a lui pour le scénario en béton armé mais voila si j’en disais plus je spoilerais, a par dire ne vous attaché a aucun personnage car ils ont la sale manie de mourir prématurément x), une belle série bien que triste qui laisse un sentiment entre émerveillement et amertume à déconseiller aux âmes sensibles !

# Avis de Waha

iwao m’avait passé cette série et j’avoue qu’on en sort pas indemne…
Y’a des scènes super violentes et vraiment dégueulasses…

Coté animation, les dessins sont pas exceptionnels mais c’est l’histoire qui est vraiment intéressante !!

Comme yololo, je la conseille à ceux qui n’ont pas l’âme sensible (sinon prévoyez les mouchoirs)

Bonne série !!!

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
%d blogueurs aiment cette page :