[Légendes Urbaines] Les creepypasta

Les creepypasta

# Description

les creepypasta correspondent à des histoires effrayantes diffusées sur le net sous différents supports
# Quelques exemples repris sur Wikipedia

Pour ne pas choquer votre sensibilité, je met tout en « spoiler » à vous de découvrir … ou non cette petite liste 🙂

Etes-vous sûrs de vouloir lire la suite ?

Gameboy Camera : La Gameboy Caméra était un vieil accessoire de Nintendo ou l’on pouvait se prendre en photo. Dans ce jeu destiné au jeune public, il y avait des messages cachés plus au moins effrayants. Il y avait également des options « Minis-jeux », comme pour éditer des images et une drôle d’option nommée « Fuite ». En cliquant sur cette option, le système se fige et laisse place à une petite image où il est écrit: « You are crossing the Equator, Jambo Nintendo ! » Qui signifie en français « Vous passez l’Equateur, Jambo Nintendo ! » Agrémenté d’une petiteamusante. Mais il y a des chances de voir un visage inquiétant, accompagné d’un texte étrange endisant : « Who are you running from? » qui veut dire en français « Qui est ce que tu fuis? ». Si l’on insiste, on peut tomber sur un deuxième visage disant: « Don’t be so silly ! » qui signifie en français « Ne sois pas si stupide ! ». Il faut aussi savoir que deux têtes ne sont présentes que dans les versions américaines et japonaises de l’accessoire, celles-ci légèrement plus effrayantes que celles de la version française. Toutes ces montages sont accompagnés de musiques plus ou moins étranges mais toujours assez inquiétantes. Ils peuvent aussi être vus lorsqu’il n’y a plus de place dans la mémoire de la cartouche, si il y a une erreur de transfert vers un autre Game Boy ou encore si il y a un problème avec l’imprimante, Le Game Boy Printer

Polybius : un jeu d’arcade créé en 1981 qui est supposé être une création du gouvernement qui cause aux joueurs des hallucinations, des cauchemars et des états suicidaires.

Le Journal : le récit d’un jeune biologiste qui s’amuse pendant ses heures perdues à créer un petit royaume d’insectes dont il est le « dieu ». Ces derniers deviennent progressivement dangereux et incontrôlables. Après avoir essayé de les tuer en vain, le jeune homme se fait dévorer par ses créations devenues d’énormes monstres assoiffés de sang. C’est l’une des premières creepypastas écrites en français.

Hatebook : Une version de Facebook trouvée sur le deep web qui serait en réalité un réseau de tueurs en série.

Normalpornfornormalpeople.com : Unweb prétendument pornographique et actuellement fermé, où on pouvait trouver des vidéos étranges, inquiétantes, voire glauques à travers le réseau de liens du site. L’une d’entre elles mettait en scène la mort d’une personne.

Smiledog.jpg :

une image représentant un Malamute d’Alaska exécutant un large sourire et un regard troublant qui hanterait les gens qui la regardent. Une version plus malsaine existe où une forme humanoïde sur un fond rouge sourit. Une personne regardant trop longtemps voit la forme hanter ses rêves lui demandant de publier cette histoire sur plusieurs forums.

Suicidemouse.avi :

une animation extraite d’un épisode de Mickey Mouse des années 1930 vraisemblablement authentique, qui aurait été écrite tard le soir par un assistant avant que ce dernier ne se suicide. D’ailleurs la vidéo pousserait les gens qui la regardent au suicide.

Squidward Suicide : Un épisode perdu de Bob l’éponge mettant en scène le suicide de Carlo Tentacule, l’épisode est réputé pour commencer comme un épisode tout à fait normal de Bob l’éponge, la partie étrange de l’épisode commence après le retour d’un concert où Carlo a participé, Carlo fixe le spectateur les yeux saignants pendant 2 longues minutes, pendant ces 2 minutes le réalisateur à coupé l’épisode pour reprendre sur des photos réelles d’enfants étripés, les plans reprennent sur Carlo tenant la même position, les sons de fonds sont des cris extrêmement forts, à la fin de l’épisode Carlo fini par dire de sa voix grave « DO IT » (fait-le) et se tire une balle, le revolver dans la gorge.

Sanatorium de Waverly Hills (Waverly Hills Sanatorium) : Un ancien sanatorium situé dans l’état du Kentucky aux États-Unis, considéré comme hanté depuis plus d’un siècle. Plusieurs histoires définissent ses activités paranormales comme la chambre 502 ou la fameuse Body Chute, destiné autrefois à la collecte de cadavre pour ne pas effrayer les patients du sanatorium qui étaient victimes d’expérimentations illégales contre l’épidémie de tuberculose qui ravageait le pays à l’époque. 63 000 patients sont morts dans cet hôpital, tous les fondements de ces histoires considérées maintenant comme creepypasta ont été vérifié par EVP, un épisode de Chasseur de fantômes (Ghost Hunters) est consacré à la fouille de ce sanatorium, pendant le passage d’un couloir au détecteur de chaleur, l’enregistrement montre au fond de ce couloir qu’un corps s’était déplacé, hors aucune personne physique n’était présente, renforçant la crainte de ce lieu dans les années 2000.

Mereana Mordegard Glesgorv: Une vidéo présentant une image d’un homme se concentrant sur la caméra. Durant les dernières secondes, l’homme exécute un sourire peu rassurant. Selon le mythe, les 153 premières personnes qui auraient visionné la vidéo intégralement, (celle présente actuellement n’est qu’un extrait) se seraient extirper leurs globes oculaires et les auraient expédié par la poste aux administrations « Youtube ». En vérité, l’homme apparent sur la vidéo a été discerné et formulait pour une affaire publicitaire américaine.

Candle Cove :

émission de télévision américaine destinée aux enfants, elle comporterait un épisode étrange et effrayant, largement diffusé sur Internet ; on y voit une succession de plans étranges avec des cris et des pleurs d’enfants comme fond sonore. Différentes images subliminales sont présentes, notamment un gros plan sur la tête d’un homme masqué qui regarde le spectateur. Le personnage du « Skintaker », un pirate portant des vêtements en peaux d’enfants (comme il le dit lui-même) est apparemment l’élément le plus troublant de cette émission.

Slenderman :

une entité mystérieuse d’abord apparue sur des clichés d’enfants durant les années 1980. C’est une créature à forme humanoïde qui a une peau blafarde et pas de visage, il a des tentacules noirs qui émanent de son dos. Il serait à l’origine de nombreuses disparitions de personnes. Les premiers signes qui avertiraient qu’il est là sont la quinte de toux, le mal de crâne et les écrans d’appareils électroniques qui se brouillent. Il a notamment été rendu célèbre au travers de la série internet Marble Hornets. Un jeu vidéo amateur, Slender sorti en juin 2012 reprend ce thème dans une ambiance horrifique. Une nouvelle version est sortie et devrait apprendre plus de choses sur Slender.

Luna Game : Un jeu centré sur l’univers de Mon Petit Poney, qui met en scène la princesse Luna dans un jeu de plateformes. Ce jeu n’a pas vraiment de scénario, mais il prend petit à petit place dans un univers extrêmement sombre et comporte énormément de screamers et d’images flippantes, en particulier des images de poneys zalgorifiés. Il existe actuellement 6 versions de ce jeu (Dont une nommée « 0 »), toutes téléchargables.

Hasard.gif : Une image qui provoquerait chance ou malchance, selon la version du gif. Hasard.Malchance est la seule extension encore trouvable sur le net.

Le Rake : une créature vaguement humanoïde dotée de grands yeux ronds et luisants qui est affiliée à plusieurs histoires.

Ben Drowned :

une entité qui hanterait une cartouche de jeu vidéo The Legend of Zelda: Majora’s Mask qui aurait été achetée dans un vide-grenier par un étudiant nommé Jadusable. Ce creepypasta met en scène les moments passés avec l’esprit de Ben s’amusant de plus en plus avec le joueur, en le terrifiant grâce à des bugs, des noyades ainsi que des combustions spontanées du héros. Dans le jeu, Ben semble incarné par la statue de Link plus dérangeante qui apparaît lorsque l’on joue la mélodie « Elegy of emptiness ». Le marchand de masques qui apparaît dans plusieurs jeux Zelda est également affilié à cette histoire, notamment avec la célèbre phrase « You’ve met a terrible fate, haven’t you? » (Ce qui veux dire en anglais: « Tu as rencontré un destin terrible, n’est-ce pas? ».), ainsi que son thème joué à l’envers, « Song of Healing », appelé ainsi « Song of Unhealing », et qui est le thème principal de Ben. En réalité, Ben serait l’esprit décédé du précédent joueur du jeu (Dont le fichier était encore là sur la cartouche.), et qui voudrait forcer le joueur à terminé ce qu’il avait commencé avec sa précédente partie. De nombreuses vidéos créées également par Jadusable se trouvent sur Internet et retracent ces moments bizarres, alors que son journal écrit sur ces moments est également entièrement disponible. Un fan-film a été également créé, de la même manière de l’histoire du Slenderman.

Le syndrôme de Lavanville :

Creepypasta mettant en scène la musique de Lavanville dans Pokémon Rouge et Bleu. Elle contiendrait des fréquences cachées que seuls des enfants de moins de 12 ans seraient capables d’entendre. Elle aurait ainsi entraîné le suicide de ces mêmes enfants, avoisinant le nombre de 600 morts, par suicide, hémorragie, crise d’épilepsie et d’autres causes. Cetteaurait été modifiée par Shin Nakamura, un programmeur de chez Nintendo ayant travaillé comme ingénieur du son sur le jeu, ainsi que par sa femme, M.Harue, qui aurait été contrainte par son mari d’insérer les fréquences cachées. La nuit de la sortie du jeu au Japon, Shin Nakamura se serait suicidé dans la forêt, et leur fils Ken Nakamura aurait été retrouvé nu, écrasé, un couteau à la main et les symboles de l’empire du Japon gravés avec ce même couteau sur son corps. En réalité, Shin Nakamura aurait voulu rétablir l’empire du Japon grâce à ces fréquences cachées, qui auraient transformés les enfants du Japon en monstres, comme ce fut le cas pour son fils. M.Harue, l’apprenant grâce à une lettre qu’il lui aurait laissé, a ainsi aidé Game Freak a enlever les notes mortelles du jeu, juste avant que le jeu devienne populaire. Ainsi, les fréquences auraient complètement cessées d’exister dans les versions sorties en dehors du Japon et dans le Japon, mais les quelques jeux qui n’auraient pas put être entièrement traités à temps auraient entraînés la mort des enfants cités ci-dessus. Néanmoins, au lieu d’être transformés en monstres, ils seraient alors juste morts d’une haine envers le gouvernement et eux-même. Aujourd’hui, la seule cartouche existante qui contiendrait toutes les fréquences serait en possession d’un utilisateur duqui aurait rencontré M.Harue, morte aujourd’hui d’une leucémie, et qui lui aurait fourni toutes les informations avec ladite cartouche.

Escape From Lavender Town : Un jeu vidéo d’horreur tiré des histoires concernant la sinistre ville Pokémon, Lavanville (« Lavender Town » en anglais). Jouer à ce jeu causerait des lésions éternelles au cerveau et provoquerait parfois la mort.

Lost Silver : Un jeu vidéo inspiré de Pokémon Or, téléchargeable sur le(en format EXE). On y incarne Gold (Surnommé comme ceci par le narrateur, il est réalité nommé « … ») perdu avec des Zarbis livrant des messages comme L E A V E et son Héricendre s’appelant HURRY. Il perdra ses bras, se transformera en fantôme et combattra Red de Pokémon Rouge avec un Celebi chromatique coupé en deux. Ce jeux raconte les fins horribles des personnages mourant, remplacés ou re-crées.

Dead Bart : un épisode perdu de la première saison de la série Les Simpson. Cet épisode à l’ambiance morbide met en scène la mort de Bart.

Herobrine :

Ce creepypasta a la particularité de ne jamais perdre de son envergure malgré l’affirmation officielle (mais discutable) qu’il s’agit d’un farce. Dans le jeu vidéo Minecraft, un personnage aux yeux blancs et luisants qui ressemble beaucoup au joueur, presque sa « version démoniaque », le hanterai longuement et le terrifierait avant de le tuer. Certaines versions font même peser la menace de son passage du virtuel au réel par la force de sa soif de sang, ce qui l’incarnerait hors de l’univers du jeu et lui permettrait de s’attaquer physiquement à la personne elle-même. Il est dit qu’Herobrine est le frère décédé de Notch, le créateur du jeu, ce qui date de sa première apparition. Ce creepypasta a été repris après son arrivée sur le net pour créer une farce, avouée ensuite par ses auteurs, ce qui lui a valu d’être considéré comme tel dans l’absolu et sa réalité a alors été niée par toute l’équipe de développement. Cependant sa première et authentique apparition, dont on ne sait finalement rien d’autre que ce qu’elle affirme, n’a jamais été démasquée comme canular. Il est d’ailleurs à noter qu’Herobrine présente des similitudes avec Slenderman (invincibilité présumée, actions et intentions mystérieuses, téléportation, capacités de furtivité diverses), qui a justement servi d’inspiration pour la création de Minecraft. Ce détail pousse à penser que les développeurs, malgré leurs affirmations, pourraient n’être pas étrangers à l’apparition de ce creepypasta. De la même manière, et bien qu’une analyse du code source original du jeu révèle l’absence d’Herobrine dans Minecraft, Notch a impliqué l’existence de cette entité dans les informations relatives aux changements de version successifs du jeu, tout en clamant officiellement que toute cette histoire était fausse et qu’il n’avait jamais eu de frère. La seule certitude reste qu’il ne s’agit pas d’un simple canular sans envergure et que, en supposant qu’Herobrine n’est qu’une invention, il a été travaillé avec attention (comme une feature du jeu par exemple) et est repris avec sérieux par beaucoup de fans comme un personnage à part entière, même si la majorité d’entre eux sait qu’il a servi d’attrape et qu’il est officiellement démenti.

Jeff the killer : un adolescent qui, suite à des blessures au visage qui l’ont gravement défiguré après avoir protégé son frère, a développé des envies de meurtre jusqu’à devenir un tueur en série. Son frère se nomme Liu. Sa peau est devenu blanche car il se serait renversé de l’eau de javel sur le corps et ensuite il aurait brûler ce qui aurait rendu sa peau livide, lorsqu’il s’est réveillé a l’hôpital il trouva se peau magnifique et pour voir son « magnifique » visage tout le temps il se serait brûler les paupières et se serait aussi graver un sourire d’ange pour pouvoir sourire à tout jamais. Dans son histoire on raconte qu’avant de tuer quelqu’un il lui dirait « Go to sleep » « Va dormir » et la phrase qu’il aurait dit a son frère avant de l’assassiner serait « Il suffisait d’aller dormir ».

Bachman Hill : Ville fantôme située dans l’état du Maine qui était sujet à divers événements paranormaux et surnaturels ainsi que des disparitions et des meurtres mystérieux (fait intéressant : Richard Bachman est un pseudonyme de l’écrivain Stephen King, connu pour ses romans d’horreur et originaire du Maine).

The Grifter :

Vidéo pouvant donner des cauchemars, entraînerait au suicide ou pousserait la mort dans des cas énigmatiques ceux qui la scrutent. En vrai, la vidéo est un montage prélevé deet de documentaires distincts.

SCP-144 :

Un épisode maléfique de la série de jeux vidéo d’épouvante « SCP ». Y jouer causerait des cauchemars éternels.

Ted the Caver : récit d’un jeune homme nommé Ted qui, avec l’aide d’un ami, a trouvé une grotte mystérieuse durant une de leurs explorations.

Zalgo : entité morbide liée à la folie, la mort et à la destruction qui apparaît, de temps en temps, sous la forme d’un visage ensanglanté dépourvue d’yeux dont le sang qui coule des orbites et de la bouche est de couleur rouge ou noir, prononçant une espèce d’incantation à chaque apparition.

Solitude : récit d’un homme habitant seul dans un appartement où d’étranges événements surviennent de jour en jour, le plongeant petit à petit dans la folie.

Netsiltnod.mp3 : Un fichier MP3 à l’origine douteuse qui plongerait dans le coma quiconque l’écouterait (écrit à l’envers, NETSILTNOD donne DON’T LISTEN = N’ÉCOUTE PAS).

Sonic.exe : Un jeu hanté du fameux Sonic the Hedgehog qui lui-même serait un démon. Téléchargeable sur ordinateur.

Tails Doll : Un personnage issu du jeu de course Sonic R. À l’origine, il s’agit du double mécanique de Tails, comme Metal Sonic et Metal Knuckles, mais son apparence a engendré des histoires d’horreur à son sujet. Ce personnage est une sorte de peluche, sans bouche, qui se déplace comme un fantôme, sans faire le moindre mouvement et se soulevant au ras du sol. Il ne peut pas marcher ni courir.

RagFace (Le Seedeater) : Une créature mi-humaine mi-oiseau qui se nourrit d’enfants pour vivre.

Mr.Widemouth : Petit animal ressemblant à un Furby, il inciterait les enfants à jouer à des jeux mortels.

Eyeless Jack : Une créature masquée d’un masque bleu qui mangerait les organes de personnes pendant leur sommeil.

Shadowlurker : Un mème représentant une figure encapuchonnée, fantomatique et effrayante, avec de grands yeux enfoncés et un sourire malicieux, symbolisant le monstre caché la nuit sous le lit ou dans la penderie, l’ombre que l’on voit du coin de l’œil, les bruits inexpliqués… Il incarne notre imagination paranoïaque et effrayante.

Laughing Jack : Un clown qui tue et torture des enfants pour les emmener dans son triste parc d’attraction noir et blanc.

Super Mario 64 (Le Tableau Hanté) : Une version hantée du jeu Super Mario 64, où un esprit prend le contrôle et s’amuse avec le joueur.

Time-out : un petit garçon de huit ans qui assassine les gens le retrouvant. Il détesterait être seul et emmènerait l’âme de ses victimes dans un monde fait d’ombre, monde dont il est le maître.

Rachel Gold Eyes : une jeune fille de 14 ans qui suite à la perte de son frère jumeau à développé une folie noire. Par un changement soudain de lumière, ses yeux sont devenus oranges et ses lèvres noires. Elle s’est tranchée les paupillères inférieures et tue de différente façon ces victimes en disant toujours « Never Remain alone in the darkness », soit « Ne reste jamais seul dans le noir ».

Dark Miku : une jeune fille de 16 ans brûlant le corps des ses victimes après avoir arraché leur globes oculaires qu’elle collectionne . Elle a des cheveux bleu turquoise coiffés en couette, des vetements sobres, un débardeur gris, une jupe noire et une cravate bleue quelle utilise parfois pour étrangler ses victimes. Elle s’est prise d’une grande folie a l’âge de 13 ans ne suportant plus l’égoïsme et la maltraitance des ses parents.

La Fondation SCP (Secure Contain Protect) : Série de faux rapports décrivant diverses créatures surnaturelles, ainsi que des moyens de les contenir. Celle-ci commença par la description du SCP-173, sorte de statue de béton peinte qui ne bouge que lorsqu’elle n’est pas située dans une ligne de vue. La série fut lancé sur le site 4chan.6

The Stiltwalker : une créature recouverte de cheveux, aux longues pattes qui mesure plus de 15 mètres de haut.

Mickey et le miroir inversé :

L’histoire provient d’un homme qui a retrouvé une VHS de Mickey et ses amis dans le grenier de ses parents. Une jaquette étrange qui montrait Mickey, Pat, Dingo et Donald déprimés, énervés. Lorsqu’il a regardé la VHS, il s’est rendu compte que l’histoire était très étrange car il y a avait un miroir qui changeait l’âme de Mickey et que ses amis étaient en danger. Vers la fin du film, l’homme affirme qu’une main est sorti de son écran. Il a rapidement éteint la télévision et a rangé la VHS dans la boîte. Il indique que la jaquette avait changé car les personnages avaient ensuite un regard malsain à son égard.

Le Momo Challenge

Le Momo Challenge (littéralement « Défi Momo ») est un canular et une légende urbaine qui se propage à travers les médias sociaux et le téléphone cellulaire.
Malgré un certain nombre de reportages et de communications provenant de parents affirmant qu’un personnage nommé Momo contacte des jeunes pour les enjoindre d’accomplir certaines tâches dangereuses, le nombre de plaintes est relativement faible et aucun corps policier n’a confirmé les rumeurs de suicides associées au phénomène.
Une analyse à froid indique qu’il y aurait eu un emballement médiatique bien supérieur à la réalité.

# Quelques vidéos sur le sujet

Etes-vous sûrs de vouloir lire la suite ?


Waha

Co-créatrice de la communauté
Newseuse / Posteuse effrénée
Gribouilleuse / Bidouilleuse photoshop
Bidouilleuse de code
Créatrice de bugs / features mais aussi des crises d'angoisse et de radotage
Boulette officielle

Mon but dans la vie : conquérir le monde à dos de drosophile

Mes animés préférés : host club, black lagoon, durarara, deadman wonderland, excel saga, ergo proxy, evangelion, Gurren Lagann, samurai champloo

Mes mangas préférés : Goth, Death note, Deadman Wonderland, Perfect World, Attaque des titans, Seven Deadly Sins...

Mes films préférés : Arrietty, Summer Wars, Garden State, une vie moins ordinaire,Le seigneur des Anneaux, Eternal Sunshine of the Spotless Mind, fight club, Bienvenue a gattaca, Se7en, La cité de la peur, La traversée du temps, le chateau ambulant, le voyage de chihiro, princesse mononoke, district 9, John Wick

Mes séries TV préférées : Nerdz, le visiteur du futur, doctor who,Izombie, Stranger Thinds, The boys, Preacher
Waha
Waha

Waha

Co-créatrice de la communauté Newseuse / Posteuse effrénée Gribouilleuse / Bidouilleuse photoshop Bidouilleuse de code Créatrice de bugs / features mais aussi des crises d'angoisse et de radotage Boulette officielle Mon but dans la vie : conquérir le monde à dos de drosophile Mes animés préférés : host club, black lagoon, durarara, deadman wonderland, excel saga, ergo proxy, evangelion, Gurren Lagann, samurai champloo Mes mangas préférés : Goth, Death note, Deadman Wonderland, Perfect World, Attaque des titans, Seven Deadly Sins... Mes films préférés : Arrietty, Summer Wars, Garden State, une vie moins ordinaire, Le seigneur des Anneaux, Eternal Sunshine of the Spotless Mind, fight club, Bienvenue a gattaca, Se7en, La cité de la peur, La traversée du temps, le chateau ambulant, le voyage de chihiro, princesse mononoke, district 9, John Wick Mes séries TV préférées : Nerdz, le visiteur du futur, doctor who, Izombie, Stranger Thinds, The boys, Preacher

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
%d blogueurs aiment cette page :