Geek et Otaku News !
Jeux VidéoMédiathèque

Warhammer 40000: Dawn of War

# Bloc Technique
Nom du jeu : Warhammer 40,000: Dawn of War
Éditeur : THQ
Développeur : Relic Entertainment
Date de sortie : 20 septembre 2004
Genre : Stratégie temps réel
Mode de jeu : Campagne, Escarmouche, Multijoueur
Plate-forme : PC (Windows 98/2000/XP/ME)
Langue : Anglais, français, allemand, italien, espagnol, danois, russe, portugais, norvégien, japonais, chinois, polonais.
Site officiel :

# Description reprise sur Wikipedia

Warhammer 40,000: Dawn of War est un jeu de stratégie en temps réel développé par Relic Entertainment et publié par THQ le 20 septembre 2004.
Il est basé sur la franchise Warhammer 40,000, un univers de fiction futuriste.
Dans celui-ci, quatre races s’affrontent dans un univers en 3D : les Eldars, les Spaces marines, le chaos et les orks.
Avec les extensions (dont deux standalone), cinq nouvelles factions font leur apparition – la garde Impériale, les Nécrons, les Tau, les sœurs de bataille et les Eldars noirs – soit neuf factions au total.
La violence et le réalisme poussé des combats ont beaucoup contribué au succès commercial annoncé de ce jeu.
# Synopsis repris sur Wikipedia

Les Spaces Marines du chapitre des Blood Ravens sont déployés sur la planète Tartarus pour y repousser une invasion Ork.
Mais alors qu’ils défont les Orks et leur Big Boss, il s’avère que cette offensive a été orchestrée par les Space Marines du Chaos dans le but de récupérer un artéfact chaotique qui leur permettra de détruire ce monde.
Et comme si cela ne suffisait pas, les tentatives des Spaces Marines d’arrêter les forces du Chaos se heurtent aux projets des Eldars, qui infiltrent également la planète…
# Système de Jeu repris sur Wikipedia

Dans nombre de jeux de stratégie en temps réel, dont les plus connus sont les séries des Age of Empires, des Warcraft ou des Command and Conquer, on a souvent besoin de récolter des ressources (bois, pierre, or, minerai, nourriture…) pour construire sa base et ses unités. Dans Dawn of War on se concentre plus particulièrement sur les combats.

Comme beaucoup de jeux de stratégie, Dawn of War n’échappe pas à la règle de la construction de base pour autant, on possède toujours une unité de type constructeur (Chanteur de Moelle pour les Eldars, Gretchins pour les Orks, Hérétique pour le Chaos et Serviteur pour les Space Marines), et l’on doit construire sa base et améliorer ses unités pour espérer battre l’ennemi.

Là où Dawn of War se distingue de ses concurrents, c’est dans l’acquisition des ressources nécessaires pour la construction des unités. Cette acquisition dépend de l’avancement sur la carte.
Le joueur doit ordonner à ses unités d’infanterie de prendre des points dits « stratégiques », et qui représentent des passages obligés par ses ennemis pour venir jusqu’à vous.
Ces points stratégiques sont représentés sur la mini-carte par un carré bleu, et permettent d’augmenter le taux de réquisition, qui est l’une des trois ressources du jeu nécessaire pour la construction d’unités. En ce sens il reprend le système de jeu de Ground Control.
Ces points sont aussi vitaux pour l’expansion des bases, car vous ne pouvez pas construire partout sur la carte, mais à proximité d’éléments clés de la base, constitués par votre centre de commandement ou des postes d’écoutes, à construire justement sur les points de réquisition capturés.

À la réquisition vient s’ajouter une autre ressource : l’énergie.
L’énergie est fournie par des centrales électriques issues des technologies de chaque race.
Chacune possède deux types de centrale : une centrale à placer partout sur la carte près des avant-postes ou d’un centre de commandement (bâtiment principal), et une centrale thermique, à construire sur des emplacements spéciaux et critiques (en cela que ce sont parfois des emplacements contestables par l’ennemi.
Les centrales thermiques sont intéressantes, car elles produisent quatre fois plus d’énergie que les autres centrales.

Une troisième ressource est disponible, mais seulement pour les joueurs Orks, c’est la Waaagh!.
La Waaagh! est le pouvoir que génère les Orks lorsqu’ils sont nombreux, plus il y a d’Orks et plus la Waaagh! est puissante, alors plus les Orks sont forts et nombreux, et ainsi de suite.
En termes de jeu, le joueur Ork doit construire un bâtiment spécial nommé la bannière Waaagh!, qui augmente alors la puissance de son clan Ork et lui permet de recruter plus de troupes et d’avoir accès à un meilleur équipement.
Cette ressource-ci, combinée au fait que si la limite d’unité des autres races est arrêtée à 20, celle des Orks va jusqu’à 100 (mais chaque soldat coûte 1, et 2 pour les chefs), font des Orks une race très puissante mais néanmoins imprévisible, et étonnamment peu jouée en jeu multijoueur.

Le jeu en lui-même (une fois le coup de main de création de la base et des unités pris) se veut nerveux, et très violent.
Très vite, les tirs de bolters et de canons shurikens laissent place à des assauts et à des corps à corps brutaux où des hectolitres de sang sont déversés.

Le système de gestion même des unités fait tout pour inciter le joueur à se lancer à l’assaut le plus vite possible, car en plus des pointes de réquisitions, les unités sont créés en escouades, et non en unités individuelles (excepté pour les héros, et les véhicules), on peut renforcer son escouade en cliquant sur une icône appropriée et en dépensant les ressources demandées, les unités demandées sont alors directement téléportées dans votre escouade, ce qui permet alors des combats intensément lents, du fait que les escouades disparaissent lentement.

Pour faire la campagne solo, le joueur prend la tête d’une armée de Space Marines : les Blood Ravens, pour le jeu multijoueur, un joueur a le choix entre les Space Marines, les Space Marines du Chaos, les Eldars et les Orks.

# Mon avis

Warhammer dawn of war est le jeu RTS Warhammer 40k qui selon moi n’a jamais été détrôné
Il permet de prendre le commandement de sa faction préférée et grâce aux nombreuses extensions, d’avoir un choix énorme.
J’ai passé un nombre d’heures immense sur ce jeu et à l’époque, je trouvais quelques mod améliorant un peu plus le jeu (et qui a du s’améliorer depuis).
Parler de ce jeu me donne envie d’y rejouer, et surtout Gloire à NURGLE.
Nikos
Les derniers articles par Nikos (tout voir)
0 0 votes
Évaluation de l'article
(Visited 23 times, 1 visits today)

Nikos

Co-créateur de la communauté Posteur timide Décorateur et codeur (CSS) si faut... Créateur officiel de fautes pour que waha corrige Animes /mangas préférés : Black Lagoon, Naruto, Bleach, One Piece, One Punch Man, Death Note, Seven Deadly Sins, Mob Psycho100

S’abonner
Notification pour
guest
politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x