George A. Romero [Réalisateur]

George A. Romero
Le papa des films de zombies…

# Bloc Technique
Nom : George Andrew Romero
Date de naissance : 4 février 1940
Lieu de naissance : New York, État de New York, États-Unis
Date de décès : 16 juillet 2017 (à 77 ans)
Lieu de décès : Toronto, Ontario, Canada
Profession : Réalisateur
George Andrew Romero, né le 4 février 1940 à New York (État de New York, États-Unis), et mort le 16 juillet 2017 à Toronto (Ontario, Canada), est un réalisateur, scénariste, acteur, auteur américain.
À travers ses films d’horreur gores et violents, mettant souvent en scène des morts-vivants, Romero critique la société américaine, le racisme, sa consommation à outrance (Zombie, La Nuit des morts-vivants) ou encore son goût immodéré pour la médiatisation (Chronique des morts-vivants).
# Biographie de Wikipedia

Romero grandit dans la ville de New York où il est né.
Il tourne ses premiers films à l’âge de 14 ans et connaît d’ailleurs quelques déboires avec la police après la chute depuis une fenêtre d’un mannequin en feu.
Il s’inscrit à l’université Carnegie-Mellon de Pittsburgh.
Après son diplôme, il commence à tourner, principalement des courts métrages et des publicités.
À la fin des années 1960, il fonde avec des amis la société Image Ten Productions.
Ils regroupent 114 000 $, dont 60 000 de leurs poches, pour produire en 1968 La Nuit des morts-vivants.
Écrit en collaboration avec John A. Russo, le film deviendra culte les années suivantes et rapportera entre quatre et cinq millions de dollars.

Ses films suivants sont moins populaires : There’s Always Vanilla (1971), La Nuit des fous vivants (1973), Season of the Witch (1973) et Martin (1976).
Bien que n’étant pas aussi acclamés que La Nuit des morts-vivants ou d’autres de ses films plus récents, ceux-ci portent sa marque : un commentaire social généralement sur fond de terreur. Comme la plupart de ses films, ceux-ci furent tournés dans sa ville favorite, Pittsburgh, ou dans ses environs.

En 1978, Romero revient au film de zombies avec Dawn of the Dead.
Sorti sous ce titre aux États-Unis, il est remonté par Dario Argento et sorti sous le titre Zombie en Europe.
Tourné avec un budget de 1,5 million de dollars, le film en rapporte 40 et Entertainment Weekly le choisit pour sa liste des plus grands films cultes en 2003.

À la fin des années 1970, Romero est pressenti pour réaliser Les Vampires de Salem, d’après le roman de Stephen King.
Il finit par abandonner le projet quand celui-ci passe du statut de film à celui de mini-série, mais sympathise à cette occasion avec l’écrivain.
Les deux hommes bâtissent ensemble le projet du film à sketches Creepshow (1982), qui connaît un certain succès.

Par la suite, Romero passe un an à travailler sur l’adaptation de Simetierre (1989) mais quitte le film quand les producteurs décident d’en modifier la fin.
Il réalise ensuite une autre adaptation d’un roman de King, La Part des ténèbres (1992), mais le film est un échec.

Parallèlement, Romero continue sa saga des zombies avec Le Jour des morts-vivants (Day of the Dead) en 1985, Le Territoire des morts (Land of the Dead) en 2005, Chronique des morts-vivants (Diary of the Dead) en 2008 et Survival of the Dead en 2010.

Il entreprend ensuite de mettre en scène un remake de l’un des meilleurs films de son ami Dario Argento, Les Frissons de l’angoisse.
Prévu en 3D, le film n’est finalement pas tourné à cause du mécontentement d’Argento.

Romero est pressenti pour écrire et réaliser le film Resident Evil, mais il quitte le projet en 1999 à la suite de divergences artistiques avec la production car Capcom a refusé le scénario de Romero.
Le script est néanmoins disponible sur le net, on constate que le film reprenait le scénario des deux premiers jeux Resident Evil.
En effet, Romero avait demandé à un de ses assistants de jouer aux deux premiers Resident Evil et d’enregistrer ses parties sur cassette pour qu’il puisse écrire le scénario.

Néanmoins, Romero a réalisé deux spots télévisés pour la télévision japonaise pour la publicité de Resident Evil 2.

Du 11 au 18 septembre 2011, George A. Romero préside le festival européen du film fantastique de Strasbourg.

En 2014, il sort directement en bande-dessinée le nouvel opus de sa saga zombiesque.
Paru à un rythme régulier depuis janvier 2014 aux États-Unis, Empire of the Dead se déroule à New York et met en scène pour la première fois dans la saga des vampires en plus des zombies.

George A. Romero meurt dans son sommeil le 16 juillet 2017 à Toronto, à l’âge de 77 ans, après une courte lutte contre un cancer du poumon.
Il aurait passé ses dernières heures auprès de sa femme et de sa fille, à écouter la B.O. de L’Homme tranquille, un de ses films préférés.

# Filmographie de Wikipedia

Réalisateur

1968 : La Nuit des morts-vivants (The Night of the Living Dead)
1971 : There’s Always Vanilla
1972 : Season of the Witch
1973 : La Nuit des fous vivants (The Crazies)
1977 : Martin
1978 : Zombie (Zombi / Dawn of the Dead)
1981 : Knightriders
1982 : Creepshow
1985 : Le Jour des morts-vivants (Day of the Dead)
1988 : Incidents de parcours (Monkey Shines)
1990 : Deux yeux maléfiques – segment La Vérité sur le cas de Monsieur Valdemar (Due occhi diabolici)
1992 : La Part des ténèbres (The Dark Half)
2000 : Bruiser
2005 : Le Territoire des morts (Land of the Dead)
2008 : Chronique des morts-vivants (George A. Romero’s Diary of the Dead)
2009 : Le Vestige des morts-vivants (George A. Romero’s Survival of the Dead)

Scénariste

1968 : La Nuit des morts-vivants (Night of the Living Dead), de George A. Romero
1972 : Season of the Witch, de George A. Romero
1973 : La Nuit des fous vivants (The Crazies), de George A. Romero
1977 : Martin, de George A. Romero
1978 : Zombie (Zombi / Dawn of the Dead), de George A. Romero
1981 : Knightriders, de George A. Romero
1986 : Le Jour des morts-vivants (Day of the Dead), de George A. Romero
1987 : Creepshow 2, de Michael Gornick
1988 : Incidents de parcours (Monkey Shines), de George A. Romero
1989 : Darkside, les contes de la nuit noire (Tales from the Darkside), de John Harrison
1990 : La Nuit des morts-vivants (The Night of the Living Dead), de Tom Savini
1990 : Deux yeux maléfiques (Due occhi diabolici), de George A. Romero et Dario Argento
1992 : La Part des ténèbres (The Dark Half), de George A. Romero
2000 : Bruiser, de George A. Romero
2003 : L’Armée des morts (Dawn of the Dead, L’Aube des morts au Québec), de Zack Snyder (scénario original de Zombie)
2005 : Le Territoire des morts (Land of the Dead), de George A. Romero
2008 : Chronique des morts-vivants (Diary of the Dead), de George A. Romero
2009 : Le Vestige des morts-vivants (Survival of the Dead), de George A. Romero

Acteur

1968 : La Nuit des morts-vivants (Night of the Living Dead), de George A. Romero
1977 : Martin, de George A. Romero
1978 : Zombie (Zombi / Dawn of the Dead), de George A. Romero
1986 : Le Jour des morts-vivants (Day of the Dead), de George A. Romero
1990 : Le Silence des agneaux (The Silence of the Lambs), de Jonathan Demme
2008 : Chronique des morts-vivants (Diary of the Dead), de George A. Romero
2011 : Deadtime Stories, de Jeff Monahan, Matt Walsh et Tom Savini

Monteur

1968 : La Nuit des morts-vivants (The Night of the Living Dead), de George A. Romero
1973 : La Nuit des fous vivants (The Crazies), de George A. Romero
1977 : Martin, de George A. Romero
1978 : Zombie (Zombi / Dawn of the Dead), de George A. Romero
1981 : Knightriders, de George A. Romero

Producteur

1968 : La Nuit des morts-vivants (Night of the Living Dead), de George A. Romero
1990 : La Nuit des morts-vivants (The Night of the Living Dead), de Tom Savini
1992 : La Part des ténèbres (The Dark Half), de George A. Romero
2009 : Scream Show (Deadtime Stories)
2010 : The Crazies (remake de La Nuit des fous vivants (The Crazies)), de Breck Eisner
2011 : Scream Show 2 (Deadtime Stories 2)

Directeur de la photographie

1968 : La Nuit des morts-vivants (Night of the Living Dead), de George A. Romero

# Publications d’après Wikipedia

Roman jeunesse

Le Petit Monde d’Humongo Dongo / George A. Romero ; trad. Laurent Buscaglia et Betty Short. Paris : Seuil jeunesse-Nemo, avril 1996

Bandes dessinées

– Empire of the dead (volume 1) / scénario George A. Romero ; dessin Dalibor Talajic ; couleurs Rain Beredo ; traduction Makma, Mathieu Auverdin. Nice : Panini comics, 2015
– Empire of the dead (volume 2) / scénario George A. Romero ; dessin Alex Maleev ; couleurs Matt Hollingsworth ; traduction Makma, Mathieu Auverdin. Nice : Panini comics, 2014
– Empire of the dead (volume 3) / scénario George A. Romero ; dessin Andrea Mutti ; couleurs Rain Beredo ; traduction Makma, Mathieu Auverdin. Nice : Panini comics, 2016

Scénario de film

George A. Romero, « La Nuit des morts vivants : découpage intégral, dialogues bilingues et dossier », in L’Avant-scène cinéma n° 619, janvier 2015

# Hommages d’après Wikipedia

Dans Grand Theft Auto: Vice City et Grand Theft Auto V, le corbillard porte le nom de « Corbillard Romero ».

Romero fait une apparition dans un des modes de jeu du jeu vidéo Call of Duty: Black Ops dans lequel le joueur est confronté à des morts-vivants ; dans la carte « Call of the Dead », compris dans l’add-on Escalation sorti le 3 mai 2011, il tourne un film de zombie avec quatre acteurs, (de véritables stars de cinéma : Danny Trejo, Sarah Michelle Gellar, Robert Englund, Michael Rooker). Mais en plein tournage, parmi les acteurs et les figurants maquillés en zombie, un vrai mort-vivant arrive par surprise et enlève Romero, bientôt suivi d’innombrables autres zombies. Une fois que le joueur commence la partie (en incarnant un des quatre acteurs cités plus haut), Romero réapparait sous forme zombifiée, suivant les joueurs à travers toute la carte et les attaquant s’ils le touchent ou lui tirent dessus. Il est immortel, sa disparition – temporaire – de la carte n’étant possible qu’au moyen d’un grand nombre de munitions d’armes spéciales.

Dans Saints Row: The Third dans le mode « Horde » une manche est appelée « la Vengeance de Romero », manche constituée de zombies.

Dans le quatrième épisode de la série d’animation japonaise Space Dandy, il s’affiche à la fin de l’épisode (donc avant le générique de fin) le nom de George A. Romero en tant que scénariste de l’histoire qui tourne à ce moment-là sur les zombies.

Dans Dead Island, premier du nom, à la mort du « chaman » dans la quête « Sang Pur » le personnage Sam B. fait allusion au film de George Romero : La Nuit des morts-vivants.

Dans la trilogie de romans Feed, dont l’action se déroule dans un monde hyper-sécuritaire à la suite de l’émergence d’un virus transformant la population en zombies, l’héroïne du livre se prénomme Georgia, comme beaucoup d’autres enfants (d’ailleurs, un membre de son équipe s’appelle Georgette), en hommage à George Romero.

Dans le jeu Dead Nation sur Playstation 3, 4 et vita, le trophée platine se nomme « Romero serait très fier ».

Dans le jeu vidéo Trapped Dead, l’hôpital du niveau 3 se nomme « Hôpital G. Romero »

Waha
Les derniers articles par Waha (tout voir)
Waha

Waha

Co-créatrice de la communauté Newseuse / Posteuse effrénée Gribouilleuse / Bidouilleuse photoshop Bidouilleuse de code Créatrice de bugs / features mais aussi des crises d'angoisse et de radotage Boulette officielle Mon but dans la vie : conquérir le monde à dos de drosophile Mes animés préférés : host club, black lagoon, durarara, deadman wonderland, excel saga, ergo proxy, evangelion, Gurren Lagann, samurai champloo Mes mangas préférés : Goth, Death note, Deadman Wonderland, Perfect World, Attaque des titans, Seven Deadly Sins... Mes films préférés : Arrietty, Summer Wars, Garden State, une vie moins ordinaire, Le seigneur des Anneaux, Eternal Sunshine of the Spotless Mind, fight club, Bienvenue a gattaca, Se7en, La cité de la peur, La traversée du temps, le chateau ambulant, le voyage de chihiro, princesse mononoke, district 9, John Wick Mes séries TV préférées : Nerdz, le visiteur du futur, doctor who, Izombie, Stranger Thinds, The boys, Preacher

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
%d blogueurs aiment cette page :