Carrie Fisher [Actrice, scénariste]

# Bloc Technique
Nom : Fisher
Prénom : Carrie
Date de naissance : 21 octobre 1956
Lieu de naissance : Beverly Hills, Californie (États-Unis)
Décès : 27 décembre 2016 (à 60 ans) Los Angeles, Californie (États-Unis)
Profession : Actrice, scénariste
Site Web :
# Biographie (de Wikipedia)

Carrie Fisher, née le 21 octobre 1956 à Beverly Hills et morte le 27 décembre 2016 à Los Angeles en Californie, est une actrice, romancière et scénariste américaine.

Elle est la fille de l’actrice Debbie Reynolds et du chanteur Eddie Fisher, la sœur de Todd Fisher, la demi-sœur de Joely Fisher et de Tricia Leigh Fisher et la mère de Billie Lourd.

En 1977, dès son deuxième film, elle accède à la célébrité avec ses partenaires de Star Wars de George Lucas.
Son interprétation de la princesse Leia, personnalité importante de l’Alliance rebelle en lutte contre l’Empire galactique, la propulse au rang de star internationale, le grand public l’associant systématiquement à ce personnage.
Elle reprend ce rôle dans L’Empire contre-attaque (1980) puis Le Retour du Jedi (1983).
Des problèmes de drogue et d’alcoolisme durant les années 1980 l’obligent à se tenir écartée des plateaux.
Elle est tout de même remarquée dans Les Blues Brothers (1980), Hannah et ses sœurs (1986), Quand Harry rencontre Sally (1989), Austin Powers (1997), ou encore dans Scream 3 (2000).

Trente-deux ans plus tard, elle reprend le rôle de Leia dans Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force (2015) puis elle tourne toutes ses scènes dans l’épisode VIII : Les Derniers Jedi.
Elle meurt à 60 ans d’un arrêt cardiaque, avant la sortie de l’épisode VIII.
Le lendemain de sa disparition, sa mère, Debbie Reynolds, meurt à son tour des suites d’un AVC.
À sa sortie en décembre 2017, le film Les Derniers Jedi lui est dédié.

En 2017, elle reçoit un Disney Legends à titre posthume.

Débuts

Carrie Fisher fait ses premiers pas d’actrice au théâtre aux côtés de sa mère Debbie Reynolds.
En 1975, elle décroche son premier rôle sur grand écran dans la comédie romantique Shampoo d’Hal Ashby, écrite et interprétée par Warren Beatty.

Star Wars

Elle devient célèbre en 1977, alors qu’elle se présente à un double casting : Brian De Palma et George Lucas ont en effet organisé conjointement leurs auditions pour leurs films Carrie et Star Wars.
Pressentie pour le premier film, Fisher refuse cependant de tourner nue (le rôle échoit finalement à Sissy Spacek) et se précipite sur le rôle de la princesse Leia.
Sa coiffure médiévale encadrant une personnalité bien sentie rend le personnage incroyablement populaire.
Carrie Fisher devient une star.
Un rôle qu’elle reprend pour Star Wars, épisode V : L’Empire contre-attaque d’Irvin Kershner en 1980 et Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi en 1983 de Richard Marquand.

En 1978, elle apparaît dans Au temps de la guerre des étoiles, une adaptation télévisuelle de la saga La Guerre des étoiles, réalisée par Steve Binder où elle reprend son rôle. N’ayant pas supervisé la réalisation, même s’il semble qu’il ait participé au scénario, George Lucas découvre lors de sa diffusion un programme qu’il juge tout à fait ridicule et obtient que ce dernier ne soit plus jamais diffusé.
Ce sera bien le cas, les seules versions disponibles de nos jours l’étant sous forme pirate et provenant d’enregistrements par magnétoscopes de l’époque.
Lucas a même confié à un auteur qu’il souhaiterait que toutes les copies soient détruites.

Carrie Fisher présente alors la fameuse émission américaine Saturday Night Live le 18 novembre 1978, dans laquelle elle apparaît en bikini et interprète une chanson dans le style des années 1950.

À l’occasion du 30e anniversaire de la Saga Star Wars elle se remémore la soirée : « Faire le Saturday Night Live a été une formidable expérience. Je vivais à l’époque avec Paul Simon, juste à côté de chez Lorne Michaels, le producteur de l’émission. Outre la chanson, j’ai également imité Linda Blair, et j’ai été un peu déconcertée quand j’ai vu L’Exorciste.
Dan Aykroyd m’a interviewée en Linda Blair. Ils ont aussi imité Alec Guinness parlant de manière très étrange grâce à la Force. Mais je ne me souviens plus de tous les détails car ça fait quoi, presque 30 ans ? »

Son immense popularité lui permet de tourner dans Les Blues Brothers (1980), où elle campe la femme mystérieuse complètement déjantée (elle fut brièvement fiancée à John Belushi, son partenaire dans le film).
Toutefois, c’est à cette période que ses ennuis commencent. Carrie Fisher est droguée et alcoolique au moment du tournage de Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi.
C’est dans ce film qu’elle apparait, prisonnière de Jabba le Hutt, dans un bikini métallique, une image devenue iconique.
Elle s’éloigne ensuite du milieu, se faisant de plus en plus rare sur les écrans dès la fin de la saga Star Wars en 1983.
Elle est brièvement entre 1983 et 1984 l’épouse de Paul Simon.

L’après Star Wars

Choisissant ses projets, Carrie Fisher tourne avec des réalisateurs renommés : Woody Allen pour Hannah et ses sœurs (1986), Rob Reiner pour Quand Harry rencontre Sally (1989), ainsi que dans le film de Joe Dante Les Banlieusards (The ‘Burbs) où elle interprète la femme de Ray Peterson interprété par Tom Hanks.

Elle fait également des caméos dans Austin Powers (1997), Scream 3 (2000), Beautés empoisonnées (2001), Jay et Bob contre-attaquent (Jay and Silent Bob Strike Back, 2002) et Charlie’s Angels 2 (Charlie’s Angels : Full Throttle, 2003).

L’activité principale de Carrie Fisher consiste ensuite en l’écriture : elle a scénarisé un épisode de la série TV Les Aventures du jeune Indiana Jones et a vu son livre Postcards from the Edge (Bons baisers d’Hollywood) adapté à l’écran par Mike Nichols.

Elle a également écrit les cérémonies des Oscars de 1997, 2002 et 2007.

En 2008, elle voit son roman autobiographique The Best Awful (2004) adapté en une mini-série, avec Meg Ryan dans le rôle principal.
L’histoire est celle d’une ex-actrice de cinéma reconvertie en présentatrice de talk-show que sa vie personnelle mouvementée mène tout droit en clinique…

Carrie Fisher apparaît également dans un épisode de Sex and the City où elle joue son propre rôle.
Carrie Bradshaw, qui fréquente un gardien de maisons se faisant passer pour un agent et qui s’occupe de celle de l’actrice, se retrouve face à celle-ci.

Le retour à Star Wars

Le 6 mars 2013, elle indique, lors d’une interview, être prête à reprendre son rôle de Leia Organa pour un nouvel épisode de Star Wars.

Du 28 août 2013 au 7 septembre 2013 elle est membre du jury des longs-métrages lors du 70e Festival de Venise.

Le jury est présidé par le réalisateur italien Bernardo Bertolucci, et le chilien Pablo Larraín et la française Virginie Ledoyen font notamment partie du jury.

En janvier 2014, elle apparaît dans son propre rôle, dans l’épisode 14 de la septième saison de The Big Bang Theory.

En mai 2014 sort le nouveau film de David Cronenberg, Maps to the Stars, dans lequel Fisher joue un rôle secondaire (son propre rôle).
Le film est sélectionné en Compétition pour la Palme d’or lors du 67e Festival de Cannes.

En décembre 2015, elle retrouve le rôle de la princesse Leia Organa, plus âgée de trente ans, dans Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force de J. J. Abrams, réalisé pour les studios Walt Disney, nouveaux propriétaires de la franchise.

Toujours dans ce rôle, elle apparait en image de synthèse avec son visage de l’époque de Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir, dans Rogue One: A Star Wars Story de Gareth Edwards.

Le 23 décembre 2016, elle est victime d’une crise cardiaque à bord d’un avion parti de Londres, quinze minutes avant l’atterrissage à Los Angeles.
Peu après, son frère déclare qu’elle est dans un état stable, une information qui a été confirmée par sa mère Debbie Reynolds, deux jours plus tard.
Elle meurt à l’âge de 60 ans le 27 décembre 20167.

# Vie privée (de Wikipedia)

Elle est la belle-fille d’Elizabeth Taylor à la suite du mariage de son père, Eddie Fisher, avec celle-ci.

Dans son livre de mémoires The Princess Diarist paru en novembre 2016, Carrie Fisher confie avoir eu une « liaison intense » avec Harrison Ford en marge du tournage de Star Wars en 1976.

Elle a une fille avec Bryan Lourd, Billie Lourd, née le 17 juillet 1992.

Elle parle le français, une langue qu’elle utilise lors d’une interview donnée à TF1 en 1977 pour la sortie de Star Wars.

# Filmographie (de Wikipedia)

Cinéma

  • 1975 : Shampoo d’Hal Ashby : Lorna Carp
  • 1977 : Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir (Star Wars: Episode IV – A New Hope) de George Lucas : Princesse Leïa Organa
  • 1980 : Les Blues Brothers (The Blues Brothers) de John Landis : l’ex de Jake
  • 1980 : Star Wars, épisode V : L’Empire contre-attaque (Star Wars : Episode V – The Empire Strikes Back) d’Irvin Kershner : Princesse Leïa Organa
  • 1981 : Under the Rainbow de Steve Rash : Annie Clark
  • 1983 : Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi (Star Wars: Episode VI – Return of the Jedi) de Richard Marquand : Princesse Leïa Organa
  • 1984 : À la recherche de Garbo (Garbo Talks) de Sydney Lumet : Lisa Rolfe
  • 1984 : Happily Ever After : la mère de Molly (voix)
  • 1985 : L’Homme à la chaussure rouge (The Man with One Red Shoe) de Stan Dragoti : Paula
  • 1986 : Hollywood Vice Squad de Penelope Spheeris : Betty Melton
  • 1986 : Hannah et ses sœurs (Hannah and Her Sisters) de Woody Allen : April
  • 1987 : Cheeseburger film sandwich (Amazon Women on the Moon) de John Landis : Mary Brown
  • 1987 : Time Guardian de Brian Hannant : Petra
  • 1988 : Rendez-vous avec la mort (Appointment with Death) de Michael Winner : Nadine Boynton
  • 1989 : Quand Harry rencontre Sally (When Harry Met Sally…) de Rob Reiner : Marie
  • 1989 : Loverboy de Joan Micklin Silver : Monica Delancy
  • 1989 : Les Banlieusards (The ‘Burbs) de Joe Dante : Carol Peterson
  • 1989 : Morte mais pas trop (She’s back) de Tim Kincaid : Beatrice
  • 1990 : L’Amour dans de beaux draps (Sibling Rivalry) de Carl Reiner : Iris Turner-Hunter
  • 1990 : Une femme parfaite (Sweet Revenge) de Charlotte Brändström : Linda (téléfilm)
  • 1991 : Hook ou la Revanche du capitaine Crochet (Hook) de Steven Spielberg : la femme embrassée sur le pont (non crédité)
  • 1991 : La télé lave plus propre (Soapdish) de Michael Hoffman : Betsy Faye Sharon
  • 1991 : Drop Dead Fred d’Ate de Jong : Janie
  • 1992 : Ma vie est une comédie (This Is My Life) de Nora Ephron : Claudia Curtis
  • 1997 : Austin Powers (Austin Powers: International Man of Mystery) de Jay Roach : la thérapeute (non crédité)
  • 2000 : Scream 3 de Wes Craven : Bianca Burnette
  • 2001 : Jay et Bob contre-attaquent (Jay and Silent Bob Strike Back) de Kevin Smith : une nonne
  • 2001 : Beautés empoisonnées (Heartbreakers) de David Mirkin : Mme Surpin
  • 2002 : A Midsummer Night’s Rave de Gil Cates Jr. : la mère de Mia
  • 2003 : Wonderland de James Cox : Sally Hansen
  • 2003 : Charlie’s Angels : Les Anges se déchaînent ! (Charlie’s Angels: Full Throttle) de McG : la mère supérieure
  • 2004 : L’Histoire (Stateside) de Reverge Anselmo : Mme Dubois
  • 2007 : Cougar Club de Christopher Duddy : Gladys Goodbey
  • 2008 : The Women de Diane English : Nancy Blake
  • 2008 : Fanboys de Kyle Newman : Docteur
  • 2009 : Sœurs de sang (Sorority Row) de Stewart Hendler : Mme Crenshaw
  • 2009 : White Lightnin’ : Cilia
  • 2014 : Maps to the Stars de David Cronenberg : elle-même
  • 2015 : Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force de J. J. Abrams : Générale Leïa Organa
  • 2016 : Rogue One: A Star Wars Story de Gareth Edwards : Princesse Leïa Organa (en images de synthèse)
  • 2017 : Star Wars, épisode VIII (Star Wars Episode VIII) de Rian Johnson : Générale Leïa Organa

Télévision

Téléfilms

  • 1977 : Come Back, Little Sheba (en) : Marie
  • 1978 : Au temps de la guerre des étoiles (The Star Wars Holiday Special) : Princesse Leia Organa
  • 1978 : Leave Yesterday Behind : Marnie Clarkson
  • 1978 : Ringo : Marquine
  • 1984 : Frankenstein : Elizabeth
  • 1985 : From Here to Maternity : Veronica
  • 1986 : Sunday Drive : Franny Jessup
  • 1986 : Liberty : Emma Lazarus
  • 2005 : Romancing the Bride : Edwina
  • 2012 : Ce Noël qui a changé ma vie : Eve Miller

Séries télévisées

  • 1982 : Laverne and Shirley : Cathy
  • 1984 : Faerie Tale Theatre : Thumbelina
  • 1987 : Histoires fantastiques : Laurie McNamara
  • 1989 : Trying Times : Enid
  • 1995 : Frasier : Phyllis
  • 1997 : Gun : Nancy
  • 2000 : Sex and the City : elle-même
  • 2002 : A Nero Wolfe Mystery : Ellen Tenzen
  • 2003 : Good Morning, Miami : Judy Silver
  • 2004 : Jack et Bobby : Madison Skutcher
  • 2005 : Smallville : Pauline Kahn
  • 2007 : 30 Rock : Rosemary Howard
  • 2007 : Side Order of Life : Dr Gilbert
  • 2007 : Weeds : l’avocate de Célia
  • 2010 : Entourage : Anna Fowler
  • 2014 : The Big Bang Theory : elle-même (saison 7, épisode 14)
# La lettre testament de Carrie Fisher à la princesse Leia

– Carrie Fisher
Chère princesse Leia,
je ne voudrais pas être présomptueuse en vous appelant Leia tout court, ça impliquerait une familiarité dont je ne souhaite pas présumer.

Et bien que certains puissent dire que nous nous ressemblons au point de pouvoir être prises l’une pour l’autre –  si nous nous mettions mystérieusement d’accord pour nous habiller de la même manière banale et que vous refusiez enfin, raisonnablement, de vous soumettre aux rigueurs de cette coiffure tapageuse et absurde –, bref (mais enfin !), je pourrais passer pour vous avec quelques ajustements mineurs et vous pourriez passer pour moi avec des transformations sensiblement plus importantes.
Mais est-ce que mon esprit s’accorderait à votre physique ?

J’ai passé près des deux tiers de ma vie à traverser des galaxies dans ces putains de bottes en cuir blanc.
J’ai même essayé de répondre de vos actions, d’expliquer les motifs éventuels de choix que l’une de nous n’a pas su faire.
Mais alors qu’on se souviendra éternellement de vous flânant dans des paysages infestés d’étoiles, vivant pour toujours dans les imaginations et sur les écrans, je végète bruyamment dans ce tristement célèbre placard des célébrités – à grossir, prendre des rides, me voûter et m’abêtir avec l’âge.

Nous voilà dans notre propre tableau à la Dorian Gray.
Vous : douce, sûre de vous et droite dans vos bottes, condamnée pour toujours à la grande et enviable prison de l’aventure intergalactique.
Moi : luttant de plus en plus contre le syndrome de stress post-galactique, portant vos cicatrices, grisonnant vos cheveux éternellement noirs et ridicules.

Vous agissez toujours en héroïne ; je la sniffe, dans une piètre tentative d’atténuer l’éclat de votre frénétique cinéma intergalactique.

Vous récoltez la gloire ; je cède à la vieillesse.
Vous : tellement en forme physiquement et si pétrie de bonnes intentions que cela me rend folle – en tout cas, quelque chose me rend folle.
Tandis que vous combattez le côté obscur avec vos manières légères et lumineuses, je suis dans la fosse du Sarlacc, couverte par les sucs organiques infâmes de Jabba.

Cela prendra-t-il fin un jour ?
Probablement pas, mais, moi, je prendrai fin.
J’en suis assez certaine.
Mes suites s’arrêteront fort heureusement enfin, tandis que les vôtres délimiteront et engloutiront une ère.

Quoique vous soyez condamnée à rejouer les mêmes sept heures d’aventures sur un laps de temps de maintenant presque quatre décennies chahuteuses, au moins vous avez bonne mine quand vous combattez le mal.

J’ai l’air habitée.
Mes yeux amusés et envieux animent un visage bouffi et abîmé par l’âge.

N’étais-je pas censée rester joyeusement figée dans l’ambre de notre image projetée, repoussant la rétention d’eau, le poids et les rides de la même façon que vous combattiez pour la gloire de… c’était quoi déjà, le but de cette foutue histoire – un univers rayonnant de paix et d’équité, des Ewoks cabriolant dans des champs remplis de force ?
N’étais-je pas censée le rester ?
Dites, ne l’étais-je pas ?

De nos destinées tout sauf partagées (si elles furent partagées, c’est d’une façon insalubre), quelle qu’ait été ou sera celle de Leia, celle de Carrie sera, au moins périodiquement, dérisoire et décevante, rongée par la commisération, vieille et surexposée, rendue triste et hors de propos en comparaison avec les aventures riches et ininterrompues de son homologue.

Joue-le de nouveau, Han !

Leia joue tandis que je continue à payer et payer et payer.
Je suis Carrie Fisher de Star Wars – le côté sud de Star Wars, près de l’ancienne maison abandonnée des Vador.

Je pâlis tandis que vous flamboyez.

Je me voûte tandis que vous tirez juste et défendez le droit.

Oh ! je sais, il y a pire.
Ce pire se rassemble dans mon dos et hante mes jours futurs pleins de divertissements.

Mais le pire cède au meilleur – Dorian Organa cède à Carrie Gray.

Nous gagnons tous à la fin, n’est-ce pas ?
Sinon définitivement, au moins pendant un nombre limité de jours sympathiques et inéluctables.

Elle est la Leia Organa au centre des meilleurs souvenirs de tant d’êtres humains. B
rillant dans la chaude lumière de notre nostalgie de la science-fiction.

Notre Aldérande, envolez-vous avec nous, mais où que vous alliez – au-dessus de la colline ou de cette fichue Cité des nuages, dans le palais de Jabba ou aux urgences, en haut, en bas ou à travers –, faites de votre mieux pour faire ce que je fais : faites en sorte de profiter du voyage.
Laissez tomber la coiffure, mais profitez du voyage !

Amitiés, Carrie

Source : lepoint

Waha
Les derniers articles par Waha (tout voir)
0 0 voter
Évaluation de l'article
Waha

Waha

Co-créatrice de la communauté Newseuse / Posteuse effrénée Gribouilleuse / Bidouilleuse photoshop Bidouilleuse de code Créatrice de bugs / features mais aussi des crises d'angoisse et de radotage Boulette officielle Mon but dans la vie : conquérir le monde à dos de drosophile Mes animés préférés : host club, black lagoon, durarara, deadman wonderland, excel saga, ergo proxy, evangelion, Gurren Lagann, samurai champloo Mes mangas préférés : Goth, Death note, Deadman Wonderland, Perfect World, Attaque des titans, Seven Deadly Sins... Mes films préférés : Arrietty, Summer Wars, Garden State, une vie moins ordinaire, Le seigneur des Anneaux, Eternal Sunshine of the Spotless Mind, fight club, Bienvenue a gattaca, Se7en, La cité de la peur, La traversée du temps, le chateau ambulant, le voyage de chihiro, princesse mononoke, district 9, John Wick Mes séries TV préférées : Nerdz, le visiteur du futur, doctor who, Izombie, Stranger Thinds, The boys, Preacher

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
%d blogueurs aiment cette page :